Présentation

Commune du Pas-de-Calais de 6 009 habitants et de 5,45 km2, Noyelles-Godault bénéficie d’une implantation géographique idéale, voire privilégiée.

Limitrophe du département du Nord, la ville se trouve  à mi-chemin entre Douai et Lens d’est en ouest et entre Lille et Arras du nord au sud. La Deûle traverse son extrême nord. Situé à un carrefour autoroutier, son territoire est accessible très facilement et rapidement en provenance de Paris, et de toute la France.

 

Ville à dimension humaine, Noyelles-Godault bénéficie d’infrastructures culturelles et sportives importantes, avec une médiathèque, 2 stades, 3 complexes sportifs, un centre multi-accueil de la petite enfance, un centre culturel, deux salles de spectacle ainsi qu’un centre dédié aux associations et à leurs activités. Les bénévoles qui animent la soixantaine d’associations locales demeurent toujours mobilisés pour contribuer à l’intégration de chacun au tissu communal. Une richesse qui vaut pour les Noyellois plus que toutes les autres.

5 ans après sa fermeture, le site de l'usine Metaleurop a connu une réhabilitation grâce à la société Sita Agora. Après sa dépollution, un ensemble d’entreprises y a vu le jour. La société SITA a remis en état les 50 hectares pollués, généré une cinquantaine de nouveaux emplois et transféré de ses autres sites 250 personnes. Courant 2008-2009, d’autres entreprises de recyclage sont arrivées et ont permis la création de nombreux nouveaux emplois. Cette activité résolument tournée vers l’avenir et le développement durable donne une nouvelle image à la ville.
 
Voisine et située sur les territoires de Noyelles-Godault et de Dourges, la zone industrielle dite du "Quai du Rivage" s'est également développée en accueillant notamment le géant ONTEX, leader mondial dans les produits d'hygiène pour adultes.
 
L'activité économique de la ville est enfin marquée par la présence de nombreux hôtels et restaurants qui permettent ainsi à Noyelles-Godault de s'inscrire dans la dynamique régionale et départementale engagée en matière de tourisme visant la valorisation du patrimoine rural, industriel et architectural du territoire.

 

Une activité commerciale intense

La zone Ceetrus, élue meilleur Centre commercial de France en 2006, et le magasin Auchan, considéré comme l’un des plus grands et moderne au monde, représentent un véritable poumon économique pour le territoire de Noyelles-Godault. Avec l’arrivée d’Ikéa et de Maison + sur le territoire voisin d’Hénin-Beaumont, l’attractivité de la ville continue de s’étendre.

Elle attire même nos voisins belges et picards. Les effets ont également été bénéfiques pour l’emploi puisqu’aujourd’hui, ce sont 2 600 postes de travail créés ou consolidés sur cette gigantesque zone commerciale.

Depuis 2017, le secteur économique fait l’objet de travaux de voiries et de réaménagement du stationnement afin de faciliter l’extension de la galerie marchande et la restructuration du supermarché. 50 nouvelles enseignes ont ouvert leurs portes en fin d'année 2019 et l'enseigne PRIMARK s'implantera en 2020.  

Trois autres espaces en périphérie de la zone commerciale complètent l'attractivité de la ville. 

Le centre de Noyelles-Godault, quant à lui, dispose d'un ensemble de commerces et d'entreprises de proximité qu'il s'agisse des travaux publics et du bâtiment, des professionnels de la santé, du commerce alimentaire, de la banque ou des services aux particuliers.

Un dynamisme associatif

Ville à dimension humaine, Noyelles-Godault bénéficie d’infrastructures culturelles et sportives importantes. Avec une médiathèque, 2 stades, 3 complexes sportifs, un centre de la petite enfance, un centre culturel, une salle de spectacle et un centre dédié aux associations. Les bénévoles qui animent la soixantaine d'associations locales demeurent toujours mobilisés pour contribuer à l’intégration de chacun au tissu communal. Et cette richesse vaut pour les Noyellois plus que toutes les autres. Ces infrastructures associées à une convivialité traditionnelle donnent à Noyelles-Godault l’image d’un village à la ville. La municipalité a su transformer une ville minière et industrielle en centre urbain de qualité.

 

Une meilleure (re)connaissance du passé

« Connaître son passé pour préparer l’avenir ». Pouvoirs publics, amateurs d’histoires locales, associations, habitants,…ils sont nombreux à œuvrer pour une meilleure connaissance de Noyelles-Godault. 

Longtemps relégué au second plan en matière touristique, le Pas-de-Calais veut se conforter une image attractive sans renoncer à son histoire. S’inscrivant dans cette dynamique régionale et départementale, Noyelles-Godault participe, à son échelle, à la valorisation de son patrimoine rural, industriel et architectural.

Le Bassin Minier a enfin été inscrit au Patrimoine de L’UNESCO en 2012 en tant que « paysage culturel ». À ce titre, la Cité Crombez de Noyelles-Godault est reconnue mondialement comme Cité-Jardin remarquable. Des projets d’investissements au sein de ce quartier d’habitat sont en cours afin de valoriser ce patrimoine Noyellois.